Contexte: Les protéines à centre fer-soufre (Fe-S) sont impliquées dans un grand nombe de processus métaboliques. Chez les végétaux, leur maturation dépend de trois machines d’assemblage des centres Fe-S, situées dans le cytosol, les mitochondries et les chloroplastes. Après la formation de novo des centres fe-S sur les protéines d’échafaudage, les centres Fe-S sont chargés sur les protéines clientes en utilisant des protéines de transfert. Parmi les représentants plastidiaux de cette dernière catégorie, NFU2 et NFU3 sont nécessaires pour la maturation des centres de type [4Fe-4S] trouvées dans les sous-unités du photosystème I, agissant en amont de HCF101. NFU2 est en outre requis pour la maturation de la dihydroxyacide déshydratase (DHAD, protéine à centre de type [2Fe-2S]), importante pour la synthèse des acides aminés à chaîne ramifiée.

Question: NFU1 est un paralogue de NFU2 et NFU3. Dans cette étude, nous avons cherché à déterminer si NFU1 a une fonction accessoire ou très spécifique ou une redondance fonctionnelle avec les autres protéines de transfert des centres Fe-S dans les plates.

Résultats: Nous avons démontré que la protéine recombinante NFU1 d’Arabidopsis thaliana est capable d’assembler un cluster [4Fe-4S] par homodimère. Nous avons également mis en évidence des spécificités pour NFU1 pour la maturation de protéines chloroplastiques à centre Fe-S en effectuant des expériences de co-immunoprécipitation et en testant l’interaction physique de NFU1 avec de nombreuses protéines plastidiales contenant des centres [4Fe-4S] (expériences de double hybrides en levure). l’interactions avec deux protéines impliquées dans la biosynthèse des isoprénoïdes et de la thiamine, respectivement 1-hydroxy-2-méthyl-2- (E) -butényl 4-diphosphate synthase (ISPG) et 4-amino-5-hydroxyméthyl-2-méthylpyrimidine phosphate synthase (THIC ), ont été confirmées par BiFC et des expériences de transfert de centres Fe-S in vitro. L’interaction détectée entre NFU1 et la protéine d’échafaudage SUFD a permis de construire un modèle dans lequel NFU1 reçoit son centre Fe-S du complexe d’échafaudage SUFBC2D et sert à la maturation de protéines clientes spécifiques à centre [4Fe-4S].