Séminaire IBIP
Les séminaires ont lieu sur le Campus Montpellier SupAgro/INRA de La Gaillarde (2, place P. Viala Montpellier)

Jeudi 27 septembre 2012
Amphi 2 (Bâtiment 2 Bis) à 14h

Génomique fonctionnelle de la tolérance aux stress abiotiques chez les céréales

Pr. Khaled Masmoudi
Directeur du laboratoire de Protection et d’Amélioration des Plantes, Centre de Biotechnologie de Sfax (CBS), Tunisie

Pour se prévenir des effets toxiques de l’accumulation du sodium dans le cytoplasme cellulaire, la plante a mis au point au moins quatre mécanismes qui opèrent en même temps pour tolérer le stress salin et faire face ainsi à cette contrainte de l’environnement. Le maintien de l’homéostasie ionique du cytoplasme est assuré par les transporteurs d’ions qui sont impliqués dans différentes fonctions physiologiques d’importance majeure pour le végétal. Les antiports Na+/H+ membranaires (SOS1) sont impliqués dans la régulation de l’homéostasie ionique intracellulaire et ceci par exclusion de l’ion Na+ vers l’extérieur des cellules épidermiques des racines et par régulation de sa distribution dans les différentes parties de la plante en coordination avec les protéines HKT. En plus de l’efflux du sodium, la protéine TdSOS1 isolée du blé dur est capable de transporter le lithium. Chez A. thaliana , la protéine membranaire spécifique dans l’exclusion de Li+ est la protéine AtNHX8. Chez les céréales, aucun homologue de la protéine AtNHX8 n’a été identifié et il parait que TdSOS1 du blé dur catalyse le transport des deux ions Na+ et Li+. Ce transport est effectué suite à l’activation par le complexe protéique d’ A.thaliana SOS2/SOS3. Comme dans le cas des deux protéines AtSOS1 et OsSOS1, cette activation a lieu suite à la phosphorylation par la kinase SOS2. La mutation des deux résidus serines présents dans le motif (V,I)(V,I)VR(I,V)DSPS conservé entre les antiports Na+/H+ membranaires réduit significativement la réaction de phosphorylation in vitro et produit par conséquent une protéine TdSOS1 inactive. En plus du motif de phosphorylation, le domaine de fixation des acides cycliques CNBD et le domaine d’auto- inhibition présents dans la région C-terminale cytoplasmique sont essentiels dans l’activité de la protéine TdSOS1. La délétion du motif de phosphorylation et du domaine putatif d’auto-inhibition de la protéine TdSOS1 a pour conséquence la production d’une protéine active indépendamment de l’activation par le complexe protéique SOS2/SOS3 d’ A.thaliana. Le mécanisme d’activation de la protéine SOS1 du blé dur est semblable à celui de la protéine AtSOS1 et il consiste à la libération de la protéine SOS1 de son état inactif vers un état actif, suite à sa phosphorylation par la kinase SOS2, suivie de la libération du domaine d’auto-inhibition du domaine CNBD, favorisant ainsi le transport ionique.


Contact : Khaled Masmoudi

Contacts IBIP :
Sabine Zimmermann
Philippe Nacry
Christine Granier
Chantal Baracco