Nutrition Minérale et Stress Oxydatif (FeRos)

Nom du responsable : Christian Dubos
Directeur de Recherche INRAE

 

 

Mots Clés

Fer, Plantes, Transcription, Coumarines, Centres Fe-S, Redox

Présentation

Les plantes, de par leur nature sessile, doivent faire face et s’adapter à une multitude de contraintes biotiques et abiotiques afin de compléter leur cycle de développement. La compréhension des mécanismes moléculaires et physiologiques qui interviennent dans le contrôle de la productivité des espèces cultivées, face à des conditions environnementales défavorables, constitue un enjeu majeur pour l’agriculture de demain. Il s’agit par exemple de maintenir la productivité en utilisant moins d’intrants, ou bien de développer des cultures dans des zones considérées comme peu propices. Cette problématique est au cœur des activités développées par l’équipe, notamment au travers de l’étude, chez les végétaux, du contrôle de l’homéostasie du fer (Fe) et des mécanismes impliqués dans l’assimilation de ce métal.

Le fer est le micronutriment le plus souvent déficient dans l’alimentation humaine, avec 1 milliards de personnes souffrant d’anémie ferriprive​ à l’échelle de la planète [1]. Les prédictions associées au changement climatique à l’échelle du globe nous indiquent que ce phénomène de carence nutritionnelle va s’accentuer dans les prochaines décennies. Il a notamment été démontré que les niveaux de fer (et des principaux micronutriments) dans les parties comestibles de la plupart des espèces végétales diminuent lorsque la concentration en CO2 atmosphérique augmente [2]. Le maintien, voire l’amélioration, de la capacité des plantes à absorber et à stocker le fer, sans apport exogène sous forme d’engrais, permettrait d’assurer une alimentation équilibrée à une population mondiale en constante croissance et qui devra faire face à des changements climatiques sévères. Ceci est d’autant plus important que l’ensemble du fer présent dans l’alimentation humaine provient directement ou indirectement (sources animales) des plantes. L’entrée du fer dans la chaîne alimentaire est donc une question importante de santé publique à laquelle on ne peut apporter de solutions sans une compréhension précise des mécanismes moléculaires qui contrôlent l’homéostasie et l’assimilation de ce micronutriment chez les végétaux.

Le fer est aussi un micronutriment essentiel pour la croissance et le développement des plantes. En effet, le fer est un cofacteur essentiel dans de nombreux processus biologiques faisant intervenir des transfert d’électrons tels que la photosynthèse, la respiration, la synthèse de l’ADN ou bien encore l’assimilation de l’azote et du soufre. La disponibilité dans les sols de ce micronutriment a une influence directe sur la productivité des espèces cultivées, ainsi que sur la qualité de leurs produits dérivés [3]. Bien que le fer soit l’un des éléments les plus abondants dans le sol, il est généralement peu disponible pour les plantes car il est essentiellement présent sous forme d’oxydes et d’hydroxydes insolubles. C’est le cas, par exemple, des sols calcaires qui représentent un tiers des terres cultivées dans le monde. Par conséquent, les plantes poussant sur ces sols souffrent d’une carence en fer pouvant affecter leur survie. Cependant, le fer est potentiellement toxique de par sa capacité à produire, en présence d’oxygène, des radicaux hydroxyles, générateurs de stress oxydant et délétères pour les plantes. Cette toxicité ferreuse se rencontre essentiellement sur des sols acides ou sujets à l’anoxie. Cet excès de fer se traduit, comme pour la carence, par une diminution de la croissance et des rendements [4]. Afin d’éviter tout déficit ou excès de fer qui pourrait être préjudiciable pour le métabolisme, les plantes ont développé un ensemble de mécanismes moléculaires finement régulés, impliqués dans le prélèvement, l’assimilation et le stockage de ce micronutriment.

Les recherches qui sont conduites dans l’équipe visent à :

– Caractériser les mécanismes moléculaires impliqués dans le contrôle de l’homéostasie du fer chez les végétaux (notamment aux niveaux transcriptionnel et post-traductionnel).
– Etudier la dynamique de la sécrétion de coumarines dans le sol par les plantes pour améliorer la nutrition en fer et préciser la fonction de ces molécules dans ce processus.
– Caractériser la machinerie d’assemblage des centres fer-soufre (Fe-S) dans les chloroplastes et les mitochondries, une étape clé de l’assimilation du fer.

 

Membres de l'équipe
Résultats marquants

– Nos travaux antérieurs sur l’étude de la réponse des plantes à l’excès de fer (avec pour gène marqueur les ferritines qui codent des protéines impliquées dans le stockage transitoire du fer) nous ont conduit à nous intéresser aux mécanismes transcriptionnels qui contrôlent l’homéostasie du fer chez les végétaux. Nous avons montré que le facteur de transcription bHLH105 (appelé aussi ILR3) joue un rôle clé dans le contrôle de l’homéostasie du fer chez Arabidopsis thaliana en agissant comme activateur des réponses de la plante à la carence en fer et en tant que répresseur des réponses de la plante à un excès de fer. Par ailleurs, nous avons également démontré que bHLH121 (également appelé URI), en interaction avec ILR3 et ses plus proches homologues, agit comme un acteur central dans la régulation l’homéostasie du fer. Au cours de cette étude, nous avons démontré que bHLH121 agit comme un activateur transcriptionnel direct de gènes clés impliqués dans le réseau de régulation de l’homéostasie du fer, tels que bHLH38, bHLH39, bHLH100, bHLH101, PYE, BTS, BTSL1, MYB10, MYB72, ainsi que IMA1 et IMA2.
– Nous avons récemment caractérisé un nouveau mécanisme impliqué dans la réponse des plantes à la carence en fer qui repose sur la sécrétion de coumarines (métabolites secondaires dérivés de la voie des phénylpropanoïdes). Nous avons montré que le rôle des coumarines est, en partie, de faciliter la solubilisation du fer présent dans le milieu avant qu’il ne soit pris en charge par la réductase ferrique FRO2 et le transporteur haute affinité IRT1. Nous avons par ailleurs démontré que la sécrétion de coumarines dans la rhizosphère en réponse à une carence en fer dépend du transporteur PDR9/ABCG37. Enfin, nous avons mis en évidence que l’accumulation et le transport de ces métabolites sont des mécanismes complexes et dynamiques.
– Enfin, nous avons contribué à la caractérisation des différents acteurs protéiques impliqués dans la livraison du fer à des apo-protéines sous forme de centres fer-soufre (Fe-S) dans les plastes. Nous avons ainsi caractérisé une famille de navettes plastidiales (NFUs) et montré que les trois isoformes qui composent cette famille partagent des protéines clientes communes mais montrent également des spécificités propres à chacune d’entre elles. Par ailleurs, nous avons montré que ces NFUs sont impliquées dans l’assimilation du sulfate, dans la constitution du photosystème I ou bien encore dans la biosynthèse des acides aminés branchés.

Publications significatives

Przybyla-Toscano J*, Maclean AE*, Franceschetti M, Liebsch D, Vignols F, Keech O, Rouhier N, Balk J (2021) Protein lipoylation in mitochondria requires Fe-S cluster assembly factors NFU4 and NFU5. Plant Physiol., (in press)

Vidal Elgueta A, Navarro N, Uribe M, Robe K, Gaymard F, Dubos C, Pérez MF, Roschzttardtz H (2021) 2000 years of agriculture in the Atacama desert lead to changes in the distribution and concentration of iron in maize. Sci. Rep.-UK, 11:17322

Gao F✉, Dubos C✉ (2021) Transcriptional integration of the plant responses to iron availability. J. Exp. Bot., 72(6): 2056-2070

Robe K, Izquierdo E, Vignols F, Rouached H, Dubos C✉ (2021) The Coumarins: Secondary metabolites playing a primary role in plant nutrition and health. Trends Plant Sci., 26 (3): 248-259

Robe K, Conéjéro G, Gao F, Lefebvre-Legendre L, Sylvestre-Gonon E, Rofidal V, Hem S, Rouhier N, Barberon M, Hecker A, Gaymard F, Izquierdo E✉, Dubos C✉ (2021) Coumarin accumulation and trafficking in Arabidopsis thaliana: a complex and dynamic process. New Phytol., 229(4):2062-2079

Azam T, Przybyla-Toscano J, Vignols F, Couturier J, Rouhier N, Johnson MK✉ (2020) [4Fe-4S] cluster trafficking mediated by Arabidopsis mitochondrial ISCA and NFU proteins. J. Biol. Chem., 295(52):18367-18378

Azam T*, Przybyla-Toscano J*, Vignols F, Couturier J, Rouhier N, Johnson MK✉ (2020) The Arabidopsis mitochondrial glutaredoxin GRXS15 provides [2Fe-2S] clusters for ISCA-mediated [4Fe-4S] cluster maturation. Int. J. Mol. Sci., 21(23):9237

Berger N, Vignols F, Touraine B, Taupin-Broggini M, Rofidal V, Demolombe V, Santoni V, Rouhier N, Gaymard F, Dubos C✉ (2020) A global proteomic approach sheds new light on potential iron-sulfur client proteins of the chloroplastic maturation factor NFU3. Int. J. Mol. Sci., 21(21):8121

Gao F, Robe K, Dubos C✉ (2020) Further insights into the role of bHLH121 in the regulation of iron homeostasis in Arabidopsis thaliana. Plant Signal. Behav., 15(10):1795582

Robe K*, Gao F*, Bonillo P, Tissot N, Gaymard F, Fourcroy P, Izquierdo E, Dubos C✉ (2020) Sulphur availability modulates Arabidopsis thaliana responses to iron deficiency. PLoS one, 15(8): e0237998

Berger N, Vignols F, Przybyla-Toscano J, Roland M, Rofidal V, Touraine B, Zienkiewicz K, Couturier J, Feussner I, Santoni V, Rouhier N, Gaymard F, Dubos C✉ (2020) Identification of client iron-sulfur proteins of the chloroplastic NFU2 transfer protein in Arabidopsis thaliana. J. Exp. Bot., 71(14):4171-4187

Roschzttardtz H✉, Gaymard F, Dubos C (2020) Transcriptional regulation of iron distribution in seeds: A perspective. Front. Plant Sci., 11:725

Roland M, Przybyla-Toscano J*, Vignols F*, Berger N*, Azam T, Christ L, Santoni V, Wu H-C, Dhalleine T, Johnson MK, Dubos C, Couturier J, Rouhier N✉ (2020) The plastidial Arabidopsis thaliana NFU1 protein binds and delivers [4Fe-4S] clusters to specific client proteins. J. Biol. Chem., 295(6): 1727-1742

Gao F, Robe K, Bettembourg M, Navarro N, Rofidal V, Santoni V, Gaymard F, Vignols F, Roschzttardtz H, Izquierdo E, Dubos C✉ (2020) The transcription factor bHLH121 interacts with bHLH105 (ILR3) and its closest homologs to regulate iron homeostasis in Arabidopsis. Plant Cell, 32(2):508-524

Rey P, Taupin-Broggini M, Couturier J, Vignols F, Rouhier N✉ (2019) Is there a role for glutaredoxins and BOLAs in the perception of the cellular iron status in plants? Front. Plant Sci. 10:712

Sylvestre-Gonon E, Law S, Schwartz M, Robe K, Keech O, Didierjean C, Dubos C, Rouhier N✉, Hecker A✉ (2019) Functional, structural and biochemical features of plant serinyl-glutathione transferases. Front. Plant Sci., 10:608

Tissot N, Robe K*, Gao F*, Grant-Grant S, Boucherez J, Bellegarde F, Maghiaoui A, Marcelin R, Izquierdo E, Benhamed M, Martin A, Vignols F, Roschzttardtz H, Gaymard F, Briat J-F, Dubos C✉ (2019) Transcriptional integration of the responses to iron availability in Arabidopsis by the bHLH factor ILR3. New Phytol., 223(3):1433-1446

Gao F*, Robe K*, Gaymard F, Izquierdo E, Dubos C✉ (2019) The transcriptional control of iron homeostasis in plants: A tale of bHLH transcription factors?. Front. Plant Sci., 10:6

Touraine B, Vignols F*, Przybyla-Toscano J*, Ischebeck T, Dhalleine T, Wu H-C, Magno C, Berger N, Couturier J, Dubos C, Feussner I, Caffarri S, Havaux M, Rouhier N✉, Gaymard F✉ (2019) Iron–sulfur protein NFU2 is required for branched-chain amino acid synthesis in Arabidopsis roots. J. Exp. Bot., 70(6):1875-1889

Pal S*, Kisko M*, Dubos C, Lacombe B, Berthomieu P, Krouk G, Rouached H (2017) TransDetect identifies a new regulatory module controlling phosphate accumulation. Plant Physiol., 175(2):916-926

Kelemen Z, Przybyla-Toscano J, Tissot N, Lepiniec L, Dubos C (2016) Plant Synthetic Promoters – Fast and efficient cloning of cis-regulatory sequences for high-throughput yeast one-hybrid analyses of transcription factors. Methods Mol. Biol., 1482:139-149

Xiong TC, Sanchez F, Briat J-F, Gaymard F, Dubos C (2016) Plant Synthetic Promoters – Spatio-temporal imaging of promoter activity in intact plant tissues. Methods Mol. Biol., 1482:103-110

Sisó-Terraza P*, Luis-Villarroya A*, Fourcroy P, Briat J-F, Abadía A, Gaymard F, Abadía J, Álvarez-Fernández A (2016) Accumulation and secretion of coumarinolignans and other coumarins in Arabidopsis thaliana roots in response to iron deficiency at high pH. Front. Plant Sci., 7:1711

Fourcroy P*, Tissot N*, Gaymard F, Briat J-F, Dubos C (2016) Facilitated Fe nutrition by phenolic compounds excreted by the Arabidopsis ABCG37/PDR9 transporter requires the IRT1 / FRO2 high affinity root Fe2+ transport system. Mol. Plant, 9(3):485-488

Knuesting J, Riondet C, Maria C, Kruse I, Bécuwe N, König N, Berndt C, Tourrette S, Guilleminot-Montoya J, Herrero E, Gaymard F, Balk J, Belli G, Scheibe R, Reichheld J-P, Rouhier N, Rey P (2015) Arabidopsis glutaredoxin S17 and its partner, the nuclear factor Y subunit C11/negative cofactor 2α, contribute to maintenance of the shoot apical meristem under long-day photoperiod. Plant Physiol., 167(4):1643-1658

Briat J-F, Rouached H, Tissot N, Gaymard F, Dubos C (2015) Integration of P, S, Fe and Zn nutrition signals in Arabidopsis thaliana: potential involvement of PHOSPHATE STARVATION RESPONSE 1 (PHR1). Front. Plant Sci., 6:290

Reyt G, Boudouf S, Boucherez J, Gaymard F, Briat J-F (2015) Iron and ferritin dependent ROS distribution impact Arabidopsis root system architecture. Mol. Plant, 8(3):439-453

Briat J-F, Dubos C, Gaymard F (2015) Iron nutrition, biomass production and plant product quality. Trends Plant Sci., 20(1):33-40

Tissot N, Przybyla-Toscano J, Reyt G, Castel B, Duc C, Boucherez J, Gaymard F, Briat J-F, Dubos C (2014) Iron around the clock. Plant Sci., 224:112-119

Fourcroy P, Sisó-Terraza P, Sudre D, Savirón M, Reyt G, Gaymard F, Abadía A, Abadía J, Álvarez-Fernández A, Briat J-F (2014) Involvement of the ABCG37 transporter in secretion of scopoletin and derivatives by Arabidopsis roots in response to iron deficiency. New Phytol., 201(1):155-167

Couturier J*, Wu H-C*, Dhalleine T, Pégeot H, Sudre D, Gualberto J, Jacquot J-P, Gaymard F, Vignols F, Rouhier N (2014) Monothiol glutaredoxin-BolA interactions: redox control of Arabidopsis thaliana BolA2 and SufE1. Mol. Plant, 7(1):187-205

Koen E, Besson-Bard A, Duc C, Astier J, Gravot A, Richaud P, Lamotte O, Boucherez J, Gaymard F, Wendehenne D (2013) Arabidopsis thaliana nicotianamine synthase 4 is required for proper response to iron deficiency and to cadmium exposure. Plant Sci., 209:1-11

Gao H, Subramanian S, Couturier J, Naik SG, Kim S-K, Leustek T, Knaff DB, Wu H-C, Vignols F, Huynh BH, Rouhier N, Johnson MK (2013) Arabidopsis thaliana Nfu2 Accommodates [2Fe-2S] or [4Fe-4S] Clusters and Is Competent for in Vitro Maturation of Chloroplast [2Fe-2S] and [4Fe-4S] Cluster-Containing Proteins. Biochemistry-US, 52(38):6633-6645

Bournier M, Tissot N, Mari S, Boucherez J, Lacombe E, Briat J-F, Gaymard F (2013) Arabidopsis FERRITIN 1 (AtFer1) gene regulation by the PHOSPHATE STARVATION RESPONSE 1 (AtPHR1) transcription factor reveals a direct molecular link between iron and phosphate homeostasis. J. Biol. Chem., 288(31):22670-22680

Sudre D*, Gutierrez-Carbonell E*, Lattanzio G, Rellán-Álvarez R, Gaymard F, Wohlgemuth G, Fiehn O, Álvarez-Fernández A, Zamarreño AM, Bacaicoa E, Duy D, García-Mina JM, Abadía J, Philippar K, López-Millán A-F, Briat J-F (2013) Iron-dependent modifications of the flower transcriptome, proteome, metabolome and hormonal content in an Arabidopsis ferritin mutant. J. Exp. Bot., 64(10):2665-2688

Couturier J, Touraine B, Briat J-F, Gaymard F, Rouhier N (2013) The iron-sulfur cluster assembly machineries in plants: current knowledge and open questions. Front. Plant Sci., 4:259

Collaborations

Geneviève CONEJERO, INRAE Montpellier, B&PMP
Gabriel KROUK, INRAE Montpellier, B&PMP
Antoine MARTIN, INRAE Montpellier, B&PMP
Hatem ROUACHED, INRAE Montpellier, B&PMP

Moussa BENHAMED, Université Paris-Sud, IPS2
Mathilde CAUSSE, INRA Avignon, GAFL
Joseph CHAMIEH, Université de Montpellier, IBMM
Hélène DEMENE, CNRS Montpellier, CBS
Jean-Philippe REICHHELD, CNRS Perpignan, LGDP
Pascal REY, CEA Cadarache, BIAM
Christophe ROTHAN, INRAE Bordeaux, BFP
Nicolas ROUHIER, Université de Lorraine, IAM
Sébastien THOMINE, CNRS Gif, I2BC

Janneke BALK, Angleterre, Université de Cambridge
Ivo FEUSSNER, Allemagne, Université de Göttingen
Michael K. JOHNSON, USA, Université de Georgia
Hannetz ROSCHZTTARDTZ, Chili, Université Pontificale Catholique du Chili
Mitsunori SEO, Japon, RIKEN
Hui-Chen WU, Taiwan, Université Nationale de Tainan

Sources de financement
Logo de l'INRA

 

 

– Marie Skłodowska-Curie Actions, Projet PLANTSEEFE (2021-2023)
– BioCampus, Projet PEPIRON (2021)
– Labex Agro, Projet CALCLIM (2020-2022)
– i-SITE MUSE, Projet eCO2THREATS (2019-2021)
– INRA département BAP, Projet BolAFER (2019-2020)
– ANR, Projet MOBIFER (2018-2021)
– Labex Agro, Projet FACCE (2017-2018)
– INRA département BAP, Projet MULTICSTRESS (2017-2018)
– Institut Carnot Plant2Pro, Projet POSITIF (2018-2020)
– INRA département BAP, Projet HARSH (2014-2015)
– ANR, Projet FeS-TRAFFIC (2014-2017)

Anciens membres
Permanents
Jossia BOUCHEREZ (TR, INRAE)
Jean-François BRIAT (DR, CNRS)
Françoise CELLIER (CR, INRAE)
Pierre FOURCROY (CR, CNRS)
Frédéric GAYMARD (DR, INRAE)
Esther IZQUIERDO-ALEGRE (CR, INRAE)
Frédéric SANCHEZ (TR, INRAE)
Tou Cheu XIONG (CR, INRAE)

Etudiants
Chérhazad BOUSTANI (2021), L3 (Montpellier)
Max STASSEN (2021), M2 ERASMUS (Utrecht, Hollande)
Victorine NOËL (2020), L3 (Montpellier)
Mélia PETIT-BECMONT (2020), L3 (Montpellier)
Dennis BRANDT (2019), M1 ERASMUS (Münster, Allemagne)
Julie GUERREIRO (2019), L3 (Montpellier)
Thomas FERRAN (2018), BTS (Montpellier)
Kevin ROBE (2018-2021), Doctorant (Montpellier)
Mélusine SENANAYAKE (2018), L3 (Montpellier)
Maël TAUPIN-BROGGINI (2018), M2 (Montpellier)
Chafika ABDOU ISSA (2017), M1 (Nantes)
Pauline DUVAL (2017), L3 (Montpellier)
Vincent OGLIENGO (2017), L3 (Montpellier)
Guillaume PERBECH (2017), L3 (Montpellier)
Kevin ROBE (2017), M2 / VetAgro (Clermont-Ferrand)
Pauline BONILLO (2016), M1 (Montpellier)
Jennifer BORN (2016), L3 ERASMUS (Göttingen, Allemagne)
Nicolas DURA (2016), BTS (Montpellier)
Thi Hong Ha NGUYEN (2016), L3 (Hanoï, Viêt Nam)
Amel MAGHIAOUI (2015), L3 Pro (Toulouse)
Laura MARTINS (2015), M2 (Montpellier)
Caroline SCIALLANO (2015), L3 (Lyon)
Soukaina BOUDOUF (2014), M1 (Montpellier)
Romain MARCELIN (2014), L3 (Montpellier)
Baptiste CASTEL (2013), M1 (Montpellier)
Cyril MAGNO (2013), M2 (Montpellier)
Benoit MERMAZ (2013), L3 (Montpellier)
Jonathan PRZYBYLA-TOSCANO (2013), M2 (Montpellier)
Nicolas TISSOT (2013-2016), Doctorant (Montpellier)

Contractuels
Mathilde BETTEMBOURG (2017-2018), ATER UM
Karl RAVET (2014), Postdoc
Cyril MAGNO (2013-2015), CDD IE

Visiteurs
Susana GRANT GRANT (2019), Doctorante (Université Pontificale Catholique du Chili, Chili)
Hannetz ROSCHZTTARDTZ (2018-2019), Assistant Professeur (Université Pontificale Catholique du Chili, Chili)
Tamara MENDEZ CASTRO (2018), Doctorante (Université de Talca, Chili)
Jonathan PRZYBYLA-TOSCANO (2017), ATER (Université de Lorraine)
Mélanie ROLAND (2017), Doctorante (Université de Lorraine)
Nicolas ROUHIER (2017-2018), Professeur (Université de Lorraine)
Hui-Chen WU (2016,-2017), Assistant Professeur (Université nationale de Tainan, Taïwan)
Patricia SISÓ-TERRAZA (2013), Doctorante (CSIC, Saragosse, Espagne)

Soutenance de thèse par Maël Taupin-Broggini

Vendredi 10 décembre 2021 – Caractérisation fonctionnelle des protéines BolA chez Arabidopsis thaliana dans le transfert de centres Fer-soufre et dans l’homéostasie du fer

Thèse soutenue par Fei Gao

22 juin 2021 – Etude des mécanismes moléculaires contrôlant l’homéostasie du fer chez les plantes

Thèse soutenue par Kévin Robe

28 janvier 2021 – Localisation, dynamique et rôle des coumarines dans la nutrition en fer chez Arabidopsis thaliana

L’accumulation et le transport des coumarines chez Arabidopsis thaliana est un processus complexe et dynamique

Une nouvelle publication de Kevin dans le cadre de sa thèse (Robe et al., 2021 – New Phytol, doi : 10.1111/nph.17090)

La protéine plastidiale NFU1 se lie et délivre des centres [4Fe-4S] à ses protéines cibles

Du nouveau sur la biogenèse des centres Fe-S et le rôle de NFU1. Un travail en collaboration avec l’équipe de Nicolas Rouhier et porté par Mélanie dans le cadre de sa thèse (Roland et al., 2020 – J Biol Chem, doi : 10.1074/jbc.RA119.011034). Un article retenu pour l’issue virtuelle de JBC qui célèbre quelques-unes des nouvelles connaissances, avancées et outils qui ont fait avancer la recherche scientifique en 2020

Les Coumarines: métabolites secondaires qui jouent un rôle primordial dans la nutrition et la santé des plantes

Intéressé par les coumarines, la nutrition ou la santé des plantes ? Voici une revue récente sur le rôle des coumarines dans la nutrition et la santé des plantes préparée par Kevin (Robe et al., 2021 – Trends Plant Sci, doi : 10.1016/j.tplants.2020.10.008).

Est ce que les glutarédoxines et les protéines BOLA jouent un rôle dans la perception du statut en fer cellulaire chez les plantes ?

Une revue sur le rôle des glutharedoxines et des BOLA dans la perception du status en fer chez les plantes (Rey et al., 2019 – Front Plant Sci, doi : 10.3389/fpls.2019.00712)

Identification, chez Arabidopsis thaliana, des protéines chloroplastiques ciblées par la protéine de transfert de centre fer-soufre NFU2

Du nouveau dans la biogénèse des centres fer-soufre et du rôle de NFU2 dans ce processus, un travail porté par Nathalie qui fait suite aux travaux de Brigitte (Berger et al., 2020 – J Exp Bot, doi : 10.1093/jxb/eraa166)

Intégration transcriptionnelle des réponses des plantes à la disponibilité du fer

Intéressé par les réseaux de régulation qui contrôlent l’expression des gènes ou le contrôle de l’homéostasie du fer, voici une revue récente pour appréhender la complexité des mécanismes moléculaires mis en place par les plantes pour maintenir l’homéostasie de ses nutriments. (Fei and Dubos, 2020 – J Exp Bot, doi : 10.1093/jxb/eraa556).

La protéine à centre fer-soufre NFU2 est nécessaire pour la synthèse d’acides aminés à chaîne ramifiée dans les racines d’Arabidopsis

Du nouveau dans la biogenèse des centres fer-soufre, un travail porté par Brigitte (Touraine et al., 2019 – J Exp Bot, doi : 10.1093/jxb/erz050)

Intégration transcriptionnelle des réponses à la disponibilité du fer chez Arabidopsis par le facteur de transcription bHLH105 / ILR3

Un nouveau papier issu de la thèse de Nicolas (Tissot et al., 2019 – New Phytol, doi : 10.1093/jxb/erz050)

Le facteur de transcription bHLH121 interagit avec bHLH105 (ILR3) et ses homologues les plus proches pour réguler l’homéostasie du fer chez Arabidopsis

Une nouvelle publication de Fei dans le cadre de sa thèse (Gao et al., 2020 – Plant Cell, doi : 10.1105/tpc.19.00541)

Si les plantes ne nous nourrissaient plus ?

« Mangez cinq fruits et légumes par jour ». Un slogan qui pourrait bien devenir has been dans les années à venir. En cause ? La dégradation, par la hausse de la concentration du CO2 dans l’atmosphère, de la qualité nutritionnelle des plantes. Un phénomène encore mal compris sur lequel s’apprêtent à plancher les chercheurs du laboratoire montpelliérain de biochimie et physiologie moléculaire des plantes.