Intitulé de l’offre : CDD INGÉNIEUR EN BIOLOGIE MOLÉCULAIRE ET CELLULAIRE (H/F)
Référence : UMR5004-CECABA-012
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : jeudi 7 novembre 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
BAP : Sciences du vivant, de la terre et de l’environnement
Emploi type : Ingénieur-e en techniques biologiques
Durée du contrat : 20 mois
Date d’embauche prévue : 1 février 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : environ 2 000 € brut
Niveau d’études souhaité : Bac+4
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L’objectif du travail est de mieux comprendre les mécanismes moléculaires de perception du stress hydrique chez les plantes. Il s’agira par des approches de microscopie de valider une série de gènes candidats et de mieux comprendre leur rôle dans la signalisation hydrique. Le modèle d’étude est la racine d’Arabidopsis.

Activités

Nous cherchons un/une candidate fortement motivé(e) avec une formation en biologie moléculaire et cellulaire. L’objectif sera double. D’une part, il s’agira de développer de nouveaux outils de biologie moléculaire (marqueurs fluorescents et sondes FRET) pour suivre in vivo la dynamique des protéines dans la membrane plasmique. D’autre part, il/elle participera à la validation d’une série de gènes candidats potentiellement impliqués dans la signalisation osmotique.

Compétences

Formation et expérience professionnelle souhaitée:
Master2, une expérience dans le domaine de biologie moléculaire et cellulaire des plantes serait un plus.

Connaissance des techniques appliquées au domaine, savoir-faire opérationnels :
Imagerie en fluorescence (microscopie confocal, TIRF, …)
Biologie moléculaire (Extraction d’ADN, PCR, RT-PCR, clonage …)
Culture in vitro et transgénèse
Outils informatiques/logiciels :
Logiciel d’analyses d’images (ImageJ, …)
Compétences linguistiques
Anglais maitrisé

Contexte de travail

Le travail s’inscrira dans le contexte du projet ANR CellOsmo « Cell membrane nanodomains : a role in plant osmotic stress signalling». Il aura lieu au sein du groupe dirigé par Christophe Maurel dans le laboratoire de Biochimie et Physiology Moléculaire des Plantes (BPMP) à Montpellier.

Pour postuler :

Toutes les candidatures qui ne seront pas enregistrées via le portail emploi du CNRS ne seront pas étudiées.