B&PMP (Biochimie et Physiologie Moléculaire des Plantes) est une Unité Mixte de Recherche (CNRS/INRA/SupAgro/Université Montpellier) dont les travaux visent à élucider les mécanismes fondamentaux régissant la nutrition hydro-minérale des plantes et leurs réponses aux contraintes abiotiques de l’environnement, notamment celles liées au changement climatique.

Notre finalité est double : mieux comprendre l’organisation et le fonctionnement du vivant, participer au développement d’une agriculture durable, économe en ressources naturelles et respectueuse de l’environnement.

Notre démarche est celle de la Biologie Intégrative. Elle combine des approches pluridisciplinaires (génomique, biophysique, biologie moléculaire, modélisation) et multi-échelles (du gène à la plante entière) sur diverses espèces végétales (plantes modèles ou d’intérêt agronomique). Nos recherches s’intéressent à la coordination entre développement et fonctions physiologiques des organes, notamment des racines qui constituent un domaine d’expertise fort de l’unité. L’objectif est de déterminer comment cette coordination aboutit à une réponse intégrée de la plante aux contraintes environnementales, et comment elle gouverne sa croissance.

en savoir plus

Cette vidéo utilisera 50Mo de données pour être lu

Faits marquants

Valentin Chaput, orateur et vulgarisateur

il savait déjà depuis tout petit que le monde des plantes était fait pour lui.

Developmental control of plant Rho GTPase nano-organization by the lipid phosphatidylserine

Phosphatidylserine is required for the clustering of ROP6, a small guanosine triphosphatase (GTPase), in membranes in response to signals from the plant hormone auxin. Changes in phosphatidylserine concentration altered the clustering of ROP6 and thus the auxin signaling response

MT180 – Valentin Chaput en finale

Trois minutes. C’est le temps qu’ont eu les doctorants pour présenter le sujet de leurs recherches dans le concours « Ma thèse en 180 secondes » avec, pour seul appui, une diapositive.

Visite le mardi 26 mars 2019 de la direction de l’Agricultural Genetics Institute (AGI) de Hanoï, Vietnam

représentée par son directeur, le Dr Pham Xuan Hoi (troisième en partant de la gauche)

Une publication de l’équipe HoNuDe classée #1 au Top5 Altmetrics pour The Plant Cell (mi mars 2019)!

Identification of molecular integrators shows that nitrogen actively controls the phosphate starvation response in plants
Anna Medici, wojciech Szponarski, Pierre Dangeville, Alaeddine Safi, Indeewari Madhubhashini Dissanayake, Chorpet Saenchai, Amélie Emanuel, Vicente Rubio, Benoît Lacombe, Sandrine Ruffel, Milos Tanurdzic, Hatem Rouached, Gabriel Krouk

MT180 : Valentin Chaput à Paris!

Bravo à Valentin  Chaput (B&PMP, équipe Intégration) pour sa performance au concours « Ma thèse en 180 secondes ». Qualifié pour la demi-finale nationale à Paris!

Si les plantes ne nous nourrissaient plus ?

« Mangez cinq fruits et légumes par jour ». Un slogan qui pourrait bien devenir has been dans les années à venir. En cause ? La dégradation, par la hausse de la concentration du CO2 dans l’atmosphère, de la qualité nutritionnelle des plantes. Un phénomène encore mal compris sur lequel s’apprêtent à plancher les chercheurs du laboratoire montpelliérain de biochimie et physiologie moléculaire des plantes.

Prix Georges Morel (Académie des Sciences)

Le prix Georges Morel 2018 a été décerné à Christophe Maurel, directeur adjoint de BPMP et responsable de l’équipe Aquaporines. Ce prix biennal a été créé en 2013 et est destiné à récompenser l’auteur de recherches conduites dans un laboratoire français pour des travaux remarquables en biologie végétale.

La variation naturelle de XND1 impacte l’hydraulique racinaire et le compromis de réponse aux stress chez Arabidopsis

Tang N, Shahzad Z, Lonjon F, Loudet O, Vailleau F, Maurel C (2018) Natural variation at XND1 impacts root hydraulics and trade-off for stress responses in Arabidopsis. Nat. Commun., 9:3884 Ce travail montre que le facteur de transcription XND1, en contrecarrant la...

How drought affects plant roots

Crops may face increasing levels of drought due to a changing climate. Plant scientists funded by the EU investigated the molecular and physiological mechanisms underlying root water transport function during drought conditions

Séminaires

Séminaire IBIP : Jean Colcombet

3 septembre 2019 – Characterization of atypical MAP Kinase modules involved in the delayed signaling of environment

Séminaire IBIP : José Dinenny

6 septembre 2019 – Building plants from the ground up: from molecular to organismal-scale insights on form and function

Emplois / Stages

CDD POST-DOC (H/F) en électrophysiologie et imagerie cellulaire

CDD 24 mois – Equipe Influx : Post-Doc en électrophysiologie et imagerie cellulaire

Chercheur post-doctoral (H/F) : contrôle de l’hydraulique des plantes par l’ABA

CDD 12 mois renouvelable – Equipe Aquaporines « Chercheur post-doctoral (H/F) : contrôle de l’hydraulique des plantes par l’ABA »

Offre de thèse en inférence de réseaux épigenomiques et transcriptomiques (H/F)

Offre de thèse en inférence de réseaux épigenomiques et transcriptomiques (H/F) – Directeurs de la thèse : Antoine MARTIN (CR CNRS, BPMP Montpellier) et Sophie LEBRE (MCF UM, IMAG Montpellier)

Logo du ERC

Post-doc modélisation hydraulique racinaire (H/F)

CDD Post-doc 24 mois, équipe « Aquaporines »