AFFINER PAR TYPE
  • Rapports/études/travaux (documents) (0)
  • Rapports/études/travaux (collections) (0)
  • Législation et Réglementation (0)
  • Statistiques, Chiffres et données (0)
  • Organismes de recherche (0)
  • Organisations gouv. et internationales (0)
  • ONG, Associations, Entreprises (0)
  • Outils de recherche de l'information (0)
  • Tous les types (0)
AFFINER LA RECHERCHE

DETAIL DE LA NOTICE

2019 - Programme National Nutrition Santé : 2019-2023 - PNNS4

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/pnns4_2019-2023.pdf

Rapports/études/travaux (documents)

langue Francaise

Ministère des Solidarités et de la Santé

Pour un résumé plus détaillé, voir le communiqué de presse

Les grands axes du 4e PNNS [Extrait du communiqué de presse]

>> Améliorer pour tous l’environnement alimentaire et physique pour le rendre plus favorable à la santé et pour réduire les inégalités sociales de santé :
- Cela passe notamment par le déploiement de Nutri-Score, y compris en restauration collective afin de permettre à chacun de faire un choix éclairé. Son développement au niveau européen est soutenu et encouragé par la France.
- Un travail avec les acteurs économiques sera entrepris en 2020 pour réduire les teneurs en sel, en graisses et en sucre des aliments, tout en augmentant les quantités de fibres. La France s’est engagée auprès de l’OMS à réduire de 30% la consommation de sel des Français d’ici 2025.

>> Encourager les comportements favorables à la santé :
- Le site manger-bouger.fr sera mis à jour avec les nouvelles recommandations nutritrionnelles. La prochaine campagne grand-public pour les faire connaître est prévue à partir du 22 octobre prochain pour 3 semaines
- L’éducation à l’alimentation sera étendue de la maternelle au lycée, avec une mise à disposition d’outils pédagogiques

>> Mieux prendre en charge les personnes en surpoids, dénutries ou atteintes de maladies chroniques :

- En renforçant la prescription d’activité physique adaptée par les médecins et développer la pratique d’activité physique adaptée pour les personnes atteintes de maladies chroniques
- En installant une « semaine nationale de la dénutrition » qui visera, chaque année, à sensibiliser le grand public, les professionnels de santé et du secteur social, à cette maladie qui touche notamment nos aînés.
>> Impulser une dynamique territoriale : d’ici 2023, dans chaque département, les initiatives locales innovantes seront valorisées et un colloque annuel sera organisé pour partager les bonnes idées.

>> Développer la recherche, l’expertise et la surveillance en appui de la politique nutritionnelle.

Ministère des Solidarités et de la Santé, 94 p., Septembre 2019



 

27 septembre 2019

A.Vertier

Retour vers la page précédente