AFFINER PAR TYPE
  • Rapports/études/travaux (documents) (0)
  • Rapports/études/travaux (collections) (0)
  • Législation et Réglementation (0)
  • Statistiques, Chiffres et données (0)
  • Organismes de recherche (0)
  • Organisations gouv. et internationales (0)
  • ONG, Associations, Entreprises (0)
  • Outils de recherche de l'information (0)
  • Tous les types (0)
AFFINER LA RECHERCHE

DETAIL DE LA NOTICE

2019 - Evaluation of the CAP measures applicable to the wine sector

https://publications.europa.eu/portal2012-portlet/html/downloadHandler.jsp?identifier=21c4fc5f-5064-11e9-a8ed-01aa75ed71a1&format=pdf&language=en&productionSystem=cellar&part=

Rapports/études/travaux (documents)

langue Anglaise

Résumé de l'éditeur : La présente évaluation s’intéresse aux effets des différents instruments de l’Organisation Commune de Marché (Règlement (EU) N° 1308/2013) applicable au secteur du vin: les Programmes d’Aides Nationaux, le régime d’autorisations pour les plantations, les règles concernant les pratiques œnologiques, la commercialisation, l’étiquetage et les procédures de certification, ainsi que les systèmes de suivi et de contrôle. Les informations collectées lors des études de cas, les entretiens avec les parties prenantes et l’analyse de données à l’échelle européenne ont permis d’éclairer la contribution des mesures appliquées au secteur du vin aux objectifs visés d’équilibre du marché, de qualité et de compétitivité du secteur.Au cours dela période d’étude 2013-2018, la performance économique du secteur viti-vinicole européen s’est améliorée. Les Programmes d’Aides Nationaux ont favorisé la productivité des producteurs, l’efficience du matériel de production et l’adaptation quantitative et qualitative des produits viticoles européens à la demande du marché. Parallèlement à une conjoncture de marché favorable, ils ont contribué à maintenir un niveau élevé de compétitivité des produits européens sur les marchés mondiaux. Les règles sur les pratiques œnologiques et l’étiquetage apportent des garanties en termes de qualité et de sécurité alimentaire, tandis que la numérisation des systèmes a renforcé l’efficacité des procédures de certification et de contrôle.La valeur ajoutée du cadre européen est démontrée, puisqu’il a permis l’instauration d’une concurrence équitable entre les États Membres.

Accès au repport annexe (84 pages ) ici

Etude publiée par La Commission Europpéenne et rélisée par Agrosynergie (Groupement Européen d’Intérêt Economique) . Contributeurs : Laurence Menet (direction), Alice Devot, Juliette Augier, Juliane Papuchon et Pierre Milliard. 203 P. - Novembre 2018

29 mars 2019

L.Garnier

Retour vers la page précédente