AFFINER PAR TYPE
  • Rapports/études/travaux (documents) (0)
  • Rapports/études/travaux (collections) (0)
  • Législation et Réglementation (0)
  • Statistiques, Chiffres et données (0)
  • Organismes de recherche (0)
  • Organisations gouv. et internationales (0)
  • ONG, Associations, Entreprises (0)
  • Outils de recherche de l'information (0)
  • Tous les types (0)
AFFINER LA RECHERCHE

DETAIL DE LA NOTICE

2009- La consommation alimentaire : des inégalités persistantes mais qui se réduisent

http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/ref/CONSO09e.PDF

Rapports/études/travaux (documents)

langue Francaise
Structure Inra
Structure Sae2
Chapitre (14 pages) consacré à la consommation alimentaire dans l'édition 2009 de l'ouvrage de l'INSEE ' 50 ans de consommation alimentaire'. Document réalisé par France Caillavet, Cédric Lecogne et Véronique Nichèle (INRA Aliss). L’alimentation reste l’un des premiers postes de dépense des ménages. Ce poste accuse de diverses manières les effets des inégalités sociales. Dans la répartition des dépenses entre alimentation à domicile et à l’extérieur, les écarts persistent, voire s’accentuent, entre les deux extrémités de l’échelle des niveaux de vie : le poids de la consommation de repas hors domicile s’accroît en moyenne mais régresse dans le bas de l’échelle des niveaux de vie. En revanche, les écarts de consommation se resserrent dans certaines catégories de l’alimentation à domicile. Ainsi, l’importance des produits carnés se réduit désormais dans la hiérarchie sociale. La consommation de viande, produit au prix unitaire le plus élevé et autrefois signe de distinction sociale, pèse moins dans le budget des ménages. Il en est de même pour les produits de la mer et les légumes.

28 octobre 2009

C.Valade

Retour vers la page précédente