Le project SAFE > Objectifs

L'agroforesterie consiste à mélanger arbres et cultures dans les parcelles agricoles. On distingue le silvopastoralisme (arbres et animaux domestiques) et l'agrisylviculture (arbres et cultures). Le projet SAFE concerne les systèmes agroforestiers associant arbres et cultures intercalaires (agrisylviculture).


L'abri offert par les arbres en milieu cultivé fait partie de leurs avantages environnementaux.
Ici un chêne pubescent dans le sud de la Toscane (Italy).


Peupliers et blé dans une parcelle groforestière adulte
(Vézénobres, France)

 

Les travaux les plus récents ont montré que les associations d'arbres et de cultures agricoles peuvent être très efficaces, à la fois en termes de production, mais aussi en termes de protection de l'environnement. Ces systèmes agroforestiers pourraient trouver une place dans une agriculture raisonnée plus respectueuse de l'environnement. Des pratiques agroforestières modernes permettront de diversifier les exploitations agricoles, de fournir des bois de grande qualité à l'industrie, de mieux respecter l'environnement, tout en créant des paysages ruraux attractifs et originaux.

Le projet SAFE s'inscrit dans le cadre de l'évolution de la Politique Agricole Commune (PAC). Il proposera des bases scientifiques pour la prise en compte de l'agroforesterie dans les prochaines révisions de la PAC. Des bases de données et des modèles seront élaborés pour évaluer l'intérêt économique de l'agroforesterie, et les résultats des simulations permettront de suggérer des aménagements réglementaires permettant le développement de l'agroforesterie à l'échelle Européenne.

Pour cela, le projet SAFE a les trois objectifs suivants :

  1. Mieux connaître le potentiel que représente l'agrisylviculture (l'association d'arbres aux cultures agricoles est-elle vraiment efficace, et dans quelles conditions?)
  2. Prédire l'impact de l'adoption de ces systèmes sur les exploitations agricoles européennes, et le succès possible de cette adoption pour certaines régions Européennes
  3. Proposer un cadre réglementaire unique Européen pour la prise en compte de ces pratiques

Pour plus de détails sur le projet SAFE, cliquez ici pour télécharger l'annexe technique (PDF - en anglais).