Centre INRA de Montpellier
























Responsable de la Publication
Jean-Benoit Peltier
Marc Tauzin

Webmaster
Marc Tauzin

Conception
Olivier Pourvellarie
Marc Tauzin

Mise à jour 04/04/2007

Photo © M. Tauzin


Paysandisia archon, ensemble des symptômes.



      Parfois cryptiques lors d’une primo infection ou sur les gros sujets, les symptômes d’une attaque par Paysandisia archon sont en général très caractéristiques et assez faciles à diagnostiquer.


          Symptômes observés sur les palmes
          Photo © M. Tauzin
          Symptômes observés sur les palmes.



          Symptômes observés sur le stipe Symptômes observés sur le stipe
          Photo © M. Tauzin
          Symptômes observés sur le stipe.

        1. Les symptômes observés sur les palmes.

          1. Présence de feuilles en émergence perforées en ligne, grignotées ou desséchées.

          2. Nanification de la couronne, les limbes des feuilles émergentes s’ouvrent et s’étalent mais sans croissance des pétioles.

        2. Les symptômes observés sur le stipe et la base des feuilles.

          1. Présence de sciures brunes (déjections) en paquet et/ou en ruban sur les rachis (pétioles), sur le stipe («tronc») ou parfois sur les feuilles en émergence.

          2. Déformation et croissance oblique du stipe.

          3. Présence d’exuvies de chrysalides sur le stipe ou à terre autour du palmier.

          4. Présence de galeries lors d’une coupe transversale du stipe.

          5. Bruit, facilement audible dans le tronc, à l’automne et au printemps, caractéristique des larves qui en s’alimentant sectionnent les fibres internes du palmier.

      NB: La présence des différents symptômes listés ci-dessus n’est parfois pas simultanée (des palmiers peuvent n’avoir que des sciures et pas de symptômes foliaires). La présence de sciures fraîches (brun clair) est la signature la plus sûre de la présence de Paysandisia archon. Certains palmiers présentant des symptômes foliaires peuvent, en effet, ne pas montrer de symptômes ultérieurs, la larve ayant probablement disparu.

  © inra. Tous droits réservés. - Copyright © | Mentions légales | plan du site
Conception : O.Pourvellarie M.Tauzin