Centre INRA de Montpellier
























Responsable de la Publication
Jean-Benoit Peltier
Marc Tauzin

Webmaster
Marc Tauzin

Conception
Olivier Pourvellarie
Marc Tauzin

Mise à jour 04/04/2007

Photo © M. Tauzin


Paysandisia archon, Le concept et le mode d’action de la glu.



      Le concept de protection de la zone sensible du palmier est apparu très rapidement après avoir fait l’inventaire des méthodes utilisables.

      La barrière physique créée par l’application de glu a une action à trois niveaux :

      1. Elle gêne l’émergence des adultes.


      2. Elle empêche la ponte de femelles extérieures visitant le palmier.


      3. Elle gêne le développement des œufs pondus préalablement dans le cas d’un traitement tardif.


      En agissant à différents niveaux dans le cycle, la glu permet un contrôle rapide des populations et son action purement mécanique la met à l’abri d’apparition de résistances.

      Paysandisia archon avec des ailes déformées
      Photo © J.B. Peltier
      Paysandisia archon avec des ailes déformées.

      Le mode d’action a été vérifié lors des essais que nous avons entrepris en 2006 et des adultes fraîchement émergés que nous avons pu ramasser, les ailes engluées et mal déployées. En effet, le jeune adulte émerge, comme tous les papillons, avec ses ailes très repliées, il cherche un support vertical où, en toute tranquillité, il déploiera ses ailes après environ 30 min. Les liquides qui distendent son abdomen et l’air sont rapidement pompés vers les nervures des ailes et forcent les ailes à se déployer graduellement jusqu'à ce qu'elles acquièrent leurs formes et tailles définitives. C’est une phase critique car le papillon est très vulnérable et la chitine des ailes continue à sécher (tannage). Si le support ne lui convient pas, il continuera sa quête sans se concentrer sur ses ailes et celles-ci sécheront, mal dépliées handicapant irrémédiablement le papillon.

      Paysandisia archon femelles engluées
      Paysandisia archon femelles engluées
      Paysandisia archon femelles engluées
      Photo © J.B. Peltier
      Femelles Paysandisia archon engluées.
      Une seconde vague de papillons, constituée uniquement de femelles aux ailes bien déployées, que nous avons pu identifier comme fécondées, ont été retrouvées engluées ce qui nous a permis de confirmer l’effet de la glu sur les femelles tentant de pondre.

      L’effet du traitement sur les œufs n’a pas encore pu être vérifié mais le faible taux de réinfestation et l’imprégnation des fibres après l’application de la glu nous suggèrent qu’un effet à ce niveau est très probable.
  © inra. Tous droits réservés. - Copyright © | Mentions légales | plan du site
Conception : O.Pourvellarie M.Tauzin