communications et médias

 

cliquez ICI


Première conférence internationale

Les systèmes de production rizicole biologique

27-30 août 2012

Montpellier - FRANCE

Flyer à télécharger

flyer

Dates importantes

février 2012

Soumission d'articles (ouverture)

26 mars 2012

Préinscription (ouverture)

30 avril 2012

Soumission d'articles: date limite REPORTEE

9 mai 2012

Inscription à la conférence (ouverture)

15 mai 2012

Notification d'acceptation aux auteurs

15 juin 2012

Réception de la version finale des articles acceptés

27 août 2012

Inscription à la conférence (date limite)

Sessions

La conférence est organisée en une session introductive et six sessions thématiques. Chaque session s’appuie sur des communications et des échanges entre scientifiques, riziculteurs et acteurs de la filière rizicole biologique.

Session introductive: Trois présentations sur:

- Les fondements et dynamique d’évolution de l’agriculture biologique à l’échelle mondiale.

- L’importance de la production de riz et les enjeux du développement de la riziculture biologique dans le monde.

- Deux présentations de producteurs de riz biologiques.

Session 1. La production de riz biologique à l’échelle du système de culture.

La production de riz biologique est fortement contrainte par plusieurs verrous techniques, dont la gestion des mauvaises herbes est un des plus importants. De nombreuses recherches et expérimentations sont réalisées en stations expérimentales, ainsi que chez et par des riziculteurs. L’objectif de cette session est de faire le point sur les verrous et leviers techniques qui freinent le développement de la riziculture biologique. Les questions pour lesquelles des présentations de travaux pourront avoir lieu sont par exemple :

- Quels niveaux de rendement espérer en riziculture biologique, en comparaison à la riziculture conventionnelle ou intégrée ?

- Quelles pratiques (précédent cultural, gestion des résidus, travail du sol, choix variétal, installation du peuplement date de semis, gestion de l’eau et gestion de la fertilisation) pour la gestion des mauvaises herbes en riziculture ?

- Quelles performances espérer pour des systèmes avec plusieurs riz successifs ? Quelles pratiques mettre en œuvre pour des systèmes à dominante riz ?

- Quels apports et enseignements tirer des systèmes sans intrants (et parfois non certifiés) ?

- Quels impacts de la riziculture biologique sur le milieu biophysique de la parcelle ?

Session 2. La production de riz biologique à l’échelle du système de production

La place de la riziculture biologique peut être très variable dans les systèmes d’exploitation et de production. Alors que certaines exploitations sont entièrement converties à l’agriculture biologique, d’autres ne pratiquent que certaines activités dans ce mode de conduite (dont le riz), ou encore associent céréaliculture (dont riziculture) et élevage. Ces stratégies correspondent à différentes voies possibles de développement de la riziculture biologique. L’analyse de ces stratégies de production à l’échelle de l’exploitation doit permettre d’éclairer des questionnements tels que (non exhaustif) :

- Quelles sont les performances socio-économiques et environnementales des différents systèmes de production possibles en AB ? Quelles différences avec les systèmes conventionnels et intégrés ?

- Quelles sont les contraintes techniques, économiques et organisationnelles qui peuvent freiner la conversion des exploitations à l’agriculture biologique et en particulier à la riziculture biologique ? Quelles conditions favorisent cette conversion ?

- Quelle peut être la place du riz dans les rotations ? Quels types d’intégration agriculture/élevage et quelles conséquences pour les systèmes rizicoles ?

- Quel peut-être le rôle de la filière dans les orientations des systèmes de production agricole (cf session 3) ?

Session 3. La production de riz biologique à l’échelle des territoires et des filières

Dans certaines régions, l’agriculture biologique couvre une proportion importante des surfaces du territoire. Dans d’autres régions, les volontés politiques sont fortes pour qu’elle prenne une place de plus en plus importante. Cependant, quelles sont les conséquences de son développement à l’échelle d’un territoire, par exemple sur l’emploi, l’environnement ou les pressions biotiques ? L’objectif de cette session est de faire le point des connaissances sur les conséquences et conditions qui rendraient possible un développement important de l’agriculture biologique, et de la riziculture biologique en particulier, dans les territoires de production. Les questions qui pourront faire l’objet de présentation sont par exemple :

- Quelles pourraient être les conséquences sur le développement économique d’un territoire de différents scénarios de développement de l’AB ?

- Quels pourraient être les problèmes posés par la coexistence de systèmes biologiques et non biologiques ?

- Quelles conséquences environnementales peuvent être pressenties ? Est-il possible de maintenir les surfaces en riz pour l’entretien des canaux hydrauliques ?

- Comment accompagner la transition vers des systèmes en agriculture biologique à l’échelle d’un territoire ? Quels rôles pour les filières ?

- Quelles influences peuvent avoir les professionnels des filières sur le développement de l’AB ?

- Quelles politiques publiques pour accompagner le développement de la riziculture biologique ?

Session 4.Contribution de la riziculture biologique au développement durable

Cette session a pour objectif de faire le point sur les contributions possibles du développement de la riziculture biologique et de l’agriculture biologique en général à l’atteinte des objectifs du développement durable. Des contributions sont attendues sur des thèmes en lien avec les préoccupations des consommateurs, sur les organisations possibles entre producteurs et consommateurs, sur les questions d’alimentations et de nutritions, ainsi que sur les questions sanitaires et alimentaires posées par la riziculture biologique à l’échelle nationale ou mondiale. Les questions qui pourront faire l’objet de présentation sont par exemple :

- La riziculture biologique pourrait-elle assurer la demande alimentaire globale en riz en 2030 ou 2050 ?

- Quels seraient les impacts du développement de la riziculture biologique vs riziculture conventionnelle sur la santé des riziculteurs et des consommateurs ? Sur l’emploi ? Sur la biodiversité ?

Session 5. Table ronde

La table ronde réunira des intervenants des quatre premières sessions pour faire le point sur les sujets suivants :

- Quels liens entre riziculture biologique et développement durable ?

- Quels leviers techniques et économiques pour accompagner les acteurs de la filière ?

- Quels enjeux pour la riziculture biologique de demain ? Quelles perspectives pour l’avenir ?

Conclusions

Synthèse des défis, enjeux, et objectifs pour la recherche et pour le développement de la riziculture biologique

Session 6. Visite de terrain le 28 Aout 2012 (Cf programme)

Rencontres avec des riziculteurs et autres acteurs de la filière riz biologique en Camargue. Se référer au programme pour plus de détails.

http://www.inra.frhttp://www.supagro.frhttp://www.franceagrimer.frhttp://www.cirad.frhttp://www.agropolis-international.frhttp://www.european-agronomy.org/http://www.agencebio.org/http://www.agropolis-fondation.frhttp://rizdecamargue.com/page/centre-français-du-rizhttp://www.parc-camargue.fr/http://www.laregion.fr/http://www.regionpaca.fr/http://www.eaurmc.fr/

Directeur de publication : Christophe SOULARD

Webmaster : Sébastien LAMY - Graphisme : Lisbeth MICHEL

Chargée de communication: Florine MAILLY

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.