LANDSCAPE DYNAMICS AND PEST MANAGEMENT : SESAME


Master GEOGRAM 2013-2014 (Univ. Orléans)

Comprendre le rôle de la répartition spatiale des arbres ornementaux dans la circulation des espèces envahissantes : identification des principaux acteurs publics et privés construisant le paysage arboré de l’Agglomération orléanaise

Stage de master 2 proposé par J. Rousselet (INRA Orléans/URZF) et J.-P. Rossi (INRA Montpellier/CBGP)

Contexte

Le stage proposé s’inscrit dans le domaine de l’agro-écologie qui vise à comprendre comment l’organisation spatiale des systèmes de culture à l’échelle des territoires et paysages affecte la dynamique des bioagresseurs et des espèces auxiliaires afin de développer de nouvelles méthodes de gestion respectueuses de l’environnement.

Le patrimoine arboré urbain nait de l’action d’une multitude d’intervenants, privés ou publics (collectivités territoriales, entreprises du paysage, particuliers, …). Certaines essences ornementales, telles que les pins sont aussi bien utilisées dans le domaine forestier que dans le domaine ornemental. Ces différents acteurs du paysage créent donc de façon plus ou moins concertée des continuités écologiques entre villes, zones agricoles et forêts qui peuvent être exploitées par des espèces envahissantes, autochtones ou exotiques. C’est le cas de la processionnaire du pin, un insecte urticant qui pose d’importants problèmes de santé publique dans les milieux urbains et péri-urbains.

Le rôle des Arbres Hors Forêts dans la circulation de ce bioagresseur entre les différents écopaysages de la Région Centre est au cœur de deux projets de recherche associant l’INRA, l’ONF, l’université d’Orléans à l’AgglO Orléans Val de Loire, aux villes de Saint-Jean-de-Braye, Fleury-les-Aubrais et Saran, à l’association Plante & Cité, et à la Fredon-Centre (syndicat professionnel agricole). Ces projets (ADRIEN 2012-2014 et SESAME 2013-2015) sont soutenus financièrement par le conseil régional dans le cadre de ses politiques d’aménagement du territoire et de lutte contre les espèces envahissantes et par le métaprogramme INRA Gestion durable de la santé des cultures.

Dans le cadre de ces projets, un inventaire géoréférencé de tous les arbres-hôtes de la processionnaire du pin (pins, cèdres, douglas) a été réalisé dans 5 communes de l’agglomération orléanaise situées à l’interface Loire – Beauce - Forêt d’Orléans.

Objet du stage

L’objectif du stage est d’identifier les principaux acteurs publics et privés impliqués dans la construction du patrimoine arboré urbain de l’AgglO afin de cibler le public qui doit être visé dans les actions de gestion et de communication.

Le travail de l’étudiant consistera à recouper les données d’inventaire avec différentes sources d’information afin d’associer à chaque arbre géoréférencé un type de propriété (par exemple particulier, bailleur social, entreprise, collectivité territoriale, etc …). L’objectif étant de disposer in fine d’une représentation cartographique liant les essences arborées au régime de propriété à l’échelle de la ville. Une cartographie des zones à risque sera également réalisée en collaboration avec les municipalités partenaires (forte présence potentielle de l’insecte dans des lieux d’accueil du public tel que école, centre aéré, …).

Les sources d’information seront en particulier :

  • les différentes couches SIG disponibles auprès de l’IGN (BD TOPO, BD CARTO, BD PARCELLAIRE,…)
  • les données cadastrales disponibles chez les partenaires du projet ADRIEN
  • les données collectées sur le terrain lors de l’inventaire
  • les données accessibles via diverses sources sur internet

Une fois les données brutes collectées, l’étudiant et ses encadrants procéderont aux analyses statistiques dans le cadre d’un SIG (système d'information géographique). Suivant les premiers résultats et l’orientation des réflexions, l’étudiant sera initié à différents outils d’analyses tels que les analyses multivariables et/ou les approches spatialement explicites. Des notions d’utilisation d’un logiciel SIG sont préférables (mais pas indispensables).

Conditions du stage

Stage de 6 mois basé à l’INRA d’Orléans (1 à 2 séjours de quelques jours à Montpellier à envisager) Indemnité de stage de 436 €/mois ; accès au restaurant d’entreprise au tarif subventionné ; prise en charge des déplacements nécessaires dans le cadre du co-encadrement Orléans-Montpellier

Contacts

URZF : Unité de recherche Zoologie Forestière UR 633

Orléans
Jérôme Rousselet (rousselet[at]orleans.inra.fr)

CBGP : Centre de Biologie pour la Gestion des Populations UMR 1062

Montpellier
Jean-Pierre Rossi (rossi[at]supagro.inra.fr)