LANDSCAPE DYNAMICS AND PEST MANAGEMENT : SESAME


LANDSCAPE DYNAMICS AND PEST MANAGEMENT : SESAME

SESAME (landScapE dynamicS and pest ManagEment) est projet pluridisciplinaire intégrant des approches d'épidémiologie du paysage, de génétique des populations, de modélisation et d'écologie afin de comprendre comment la dynamique des paysages affecte la distribution, la dispersion et l'adaptation de différents types de bioagresseurs.

Le projet couvre trois échelles spatiales complémentaires :

  1. A l'échelle de la France, nous étudions un agent pathogène - l'agent de la rouille du peuplier - afin (i) d'identifier les signatures génétiques de l'adaptation des populations pathogènes au paysage variétal populicole actuel et (ii) d'évaluer la capacité de l'agent pathogène à s'adapter aux résistances quantitatives qui seront déployées à l'avenir.
  2. A l'échelle régionale, nous analysons les modalités de la dispersion de la chenille processionnaire du pin Thaumetopoea pityocampa en intégrant les compartiments non forestiers du paysage. Nous nous attachons en particulier à quantifier l'impact des arbres hors forêt (AHF) ornementaux qui agissent comme des éléments de connectivité entre les massifs forestiers et permettent la dispersion de l'insecte.
  3. A une échelle plus locale, le projet a pour objectif de proposer une méthode d'évaluation du déploiement spatial et de la durabilité de leviers écologiques de protection des cultures à l'échelle des agroécosystèmes. Cette méthode repose sur le développement d'un modèle couplant dynamique et génétique de populations, et simulant des espèces aux traits d'histoire de vie et aux génomes contrastés, combiné à un modèle de paysage. Ce cadre méthodologique sera appliqué au cas de l'effet push-pull, dont le concept est issu de l'écologie chimique, sur l'insecte ravageur des cultures légumières Delia radicum.

Une part importante de l'activité est consacrée à l'animation et la mise en synergie de l'expérience et du savoir faire des différents partenaires.

SESAME est un projet de recherche financé par le métaprogramme INRA SMaCH pour Sustainable Management of Crop Health (Gestion Durable de la Santé des Cultures) dans le care de l'appel à projet 2013 Gestion durable de la santé des cultures.