background image
76
77
Des relais de médiation vers les absents
A l'échelle d'un territoire, de multiples relais aident à prolonger le processus
d'apprentissage collectif et le débat démocratique, au-delà des cercles restreints
d'acteurs engagés directement : les élus intercommunaux vers les autres membres
des Conseils municipaux, les représentants associatifs ou professionnels vers les
autres adhérents de ces collectifs, les journalistes locaux vers leurs lectorats, les
blogueurs vers leurs réseaux d'internautes, les responsables communication des
EPCI vers ceux des communes, les associations d'éducation à l'environnement et
à la citoyenneté vers le grand public et les scolaires, etc. Ces relais fonctionnent
aussi dans l'autre sens, comme autant de porte-paroles de leurs collectifs. Pour
autant, ces relais ne s'investissent pas toujours spontanément dans un travail
de médiation au sein de leurs réseaux à destination des absents. L'ingénierie
de la gouvernance peut alors chercher à encourager et faciliter cette activité
de médiation en mettant à disposition des outils collaboratifs, des supports
informationnels adaptés aux différents publics. Dans la logique du marketing
politique, on note aussi en amont le développement de procédures de consultation
des citoyens de type « baromètre de l'opinion ». Il s'agit d'outils complémentaires
à la concertation qui permettent, en amont des politiques publiques, d'anticiper
les attentes et les besoins et, en aval, d'apprécier les effets de ces politiques. Ce
faisant, ils peuvent aussi susciter leur évaluation ou contribuer à celle-ci.
LE BAROMETRE DE L'OPINION DES GARDOIS
Depuis 2005, le Département du Gard a mis en place des enquêtes régulières dans
l'esprit d'un baromètre de l'opinion. L'objectif est de connaître les perceptions que
les Gardois ont de leur département et l'appréciation qu'ils portent sur les actions du
Conseil général ainsi que leurs attentes et préoccupations de façon à mieux définir les
priorités des politiques menées. Le Conseil général a fait appel à un cabinet spécialisé
dans les enquêtes d'opinion pour réaliser 900 enquêtes auprès d'un échantillon
représentatif des catégories sociales et des territoires du département, réalisées selon
la méthode des quotas. Les thèmes couverts par ces enquêtes sont les suivants :
Le sentiment d'appartenance (bilan identitaire) ;
1)
Le moral des Gardois ;
2)
La perception de l'image du Gard (qualité de vie, atouts/faiblesses, interactions
3)
avec les départements à proximité) ;
Les sentiments des Gardois sur les domaines de compétence du département ;
4)
Les attentes et priorités d'intervention ;
5)
La notoriété et la perception du Conseil général ;
6)
Cette enquête a vocation à être réalisée périodiquement, de façon à noter les
évolutions et à pérenniser l'appui à la décision.
Deux dispositifs pérennes : le système d'information
« patrimoniale » et l'observatoire
La plupart des dispositifs sont éphémères, l'important étant de disposer au sein
d'un territoire des compétences pour les reproduire et les adapter aux nouvelles
situations. Deux dispositifs sont par contre plus pérennes et répondent à deux
logiques distinctes, mais imbriquées au sein d'un territoire :
Le système d'information « patrimoniale »
·
: il sert à capitaliser et à mutualiser
un ensemble hétérogène de ressources informationnelles (documents de
conduite de projet, études, compte-rendu de réunions, données, iconographie
territoriale comme les cartes, les photos de terrain, revue de presse...). Ce
patrimoine alimente le processus d'action collective d'élaboration de projets,
de planification, et s'enrichit en retour des nouvelles productions, augmentant
progressivement le capital de données et de connaissances sur un territoire.
Accessible la plupart du temps sous la forme d'un site Web ou d'un portail
multi-sites, un tel système a surtout besoin de fonctionnalités performantes
pour l'indexation (via des métadonnées ou des tags), la recherche et la
visualisation de contenus informationnels. Les interfaces de « web-carto »
permettent de visualiser les données spatiales et d'accéder aux contenus du
système d'information sur des critères géographiques.
L'observatoire
·
: ce système d'information particulier prend tout son sens à
partir du moment où les acteurs se sont entendus sur une vision de l'avenir (dans
un secteur, ou plus largement à travers un projet de territoire), sur les enjeux
territoriaux à traiter et sur des plans d'actions pour y faire face. Des indicateurs
pertinents peuvent alors être construits pour suivre l'évolution du territoire
sous l'effet de ces actions ou d'événements imprévus. Les technologies de
l'information et de la communication et les normes d'interopérabilité peuvent
aider à automatiser une partie de la chaîne de mesures et de fabrication des
indicateurs, voire de leur pré-interprétation. Mais dans une vision participative
du développement territorial, les acteurs territoriaux peuvent eux-aussi
contribuer directement aux activités d'observation de signes annonciateurs
de changement, de mesure pour produire les indicateurs, et d'interprétation
collective de ces signes et indicateurs (au sein par exemple d'un groupe
technique qui se réunit régulièrement).
--------------------
Tags : mots-clés utilisés sur des sites Web 2.0 dits « de réseaux sociaux » pour donner un aperçu du
contenu. Ils sont représentés sous la forme de nuages de tags, avec des tailles de police proportionnelles
à la fréquence d'apparition du mot-clé dans le contenu du site
Capacité que possède un système d'information ou un équipement à communiquer avec d'autres
systèmes grâce au respect des normes d'échange.
LA VALORISATION DES COMPETENCES LOCALES
POUR LA CARTOGRAPHIE DES HERBIERS DE LA LAGUNE DE THAU
La Lagune de Thau a été classée comme site Natura 2000 dans le cadre des directives
Oiseaux et Habitat. A ce titre, un état des lieux initial doit être mené. Les herbiers
de zostères ont été retenus car ils sont considérés comme un bon indicateur de
l'état de conservation de la lagune. Les états des lieux sont souvent confiés à des
bureaux d'étude. Ici, le Syndicat Mixte du Bassin de Thau a choisi de mobiliser les
capacités d'observation et les savoirs d'acteurs locaux, des clubs de plongée
...